Depuis le parking au nom évocateur du patron des viticulteurs, 18 participant(e)s respectant la répartition habituelle (2/3 et 1/3), entament à 9 h 00 une randonnée qui sera effectuée sous le soleil et dans la bonne humeur.

Au moment du choix : Drapeau ou pas ? Tout le monde opte pour les beautés et difficultés signalées.

Personne n’est déçu par la vue et les passages où les bras tendus permettent la progression sans problème sur cet itinéraire (pas qu’un peu !) escarpé et rocheux.

Filmé à partir d’un drone ——>  https://www.youtube.com/watch?v=SNzV44NPiRk

Une longue descente à travers les vignes puis les bois en passant devant le Cellier d’Epierre en longeant le ruisseau nous conduit à la cascade de la Fouge qui manquait de … fougue.

Après un arrêt assez court, les ventres commençant à crier famine, nous attaquons – dans un silence assourdissant –  la hampe, pardon la rampe qui nous amène au pré ensoleillé face aux moulins à vent (éoliennes) en face de nous.

Vient le moment convivial des « canons » avant de poursuivre vers le canyon de Malpasset.

Halte toujours très appréciée où les gosiers assoiffés rendent hommage au drapeau qui symbolise les couleurs de la R S D : Blanc, Rosé, Rouge. Les bouteilles ne sortent pas du Cellier d’Epierre mais du sac des hommes (vous avez du avoir le temps de faire la règle de trois). Tandis que les éoliennes continuent de brasser du vent, nous profitons des casse croûtes et des biscuits, gâteaux et chocolat distribués par nos dames, non sans oublier café et pousse.

La rando se poursuit par une dernière petite côte (pas de quoi en faire … tout un plat !) vers le canyon de Malpasset puis le retour par le Val d’Enfer pour rejoindre le parking mais après un arrêt au café restaurant où, selon les goûts, Cerdon, demis, jus de fruits, … sont les bienvenus.

Finalement, arrivés aux voitures, j’ai cru comprendre que, malgré la longueur, le dénivelé et le parcours du Drapeau, tout s’est … Bienpasset !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Merci à toutes et tous et notamment aux nouveaux d’avoir participé avec votre bonne humeur à cette belle journée.

Jean