Ce diaporama nécessite JavaScript.

34 joyeux randonneurs étaient réunis sur le parking de Lamoura afin de découvrir pour la plupart la grotte de Célary. Quelques hésitations au départ (j’avais oublié ma fiche de rando !!!!…) . Le soleil étant de la partie, nous étions bien dans la forêt. A la sortie du bois, un sentier monte au travers des champs couverts de nombreuses fleurs ; marguerites, scabieuses, centaurées…. . En nous retournant, nous pouvons admirer La Combe avec des maisons «  retapées «   et fleuries à merveille et Les Monts Jura avec le relais du Petit Montrond au- dessus du Col de La Faucille. Ce sentier, après une longue traversée dans la forêt, nous emmène à la grotte de Célary et offre un point de vue remarquable. La grotte située en contrebas est accessible par des marches. Cette petite cavité naturelle présente une cheminée facilement visible. On peut observer la roche calcaire qui a été dressée à la verticale par la poussée alpine sur les couches sédimentaires jurassiennes.

CELARY provient du mot latin cellarium « cellier ». La grotte grâce à sa fraîcheur servait probablement de cellier par le passé.

Au retour, traversée d’une pâture où paisse un troupeau de bêtes noires qui se demandent quels aventuriers viennent les déranger. A l’arrivée aux voitures, Patrice fait une distribution de prunes que nous apprécions. Merci Patrice

Marie-Thé